#Actions ~ Plaintes importantes : Martineau / Lagacé – Manque d’éthique journalistique

La journaliste-activiste Julie Lévesque continue ses efforts pour dénoncer haut et fort, et manière soutenue, les manques flagrants d’éthique dans plusieurs des médias de masse dont particulièrement le réseau de Québécor.

On y a récemment entendu Richard Martineau clamé dans une énième chronique haineuse :

« Savez-vous ce que je fais de vos droits, ô chères personnes qui ne voulez pas être vaccinées? Je les prends, je les roule très serré et je me les fous dans le schtroumpif. 
Le plus profondément possible. J’en ai strictement rien à cirer de vos droits. »

Si vous ne trouvez que des paroles telles que celles là ont leur place dans notre environnement médiatique, dans notre société protégée par la Charte canadienne des droits et libertés et en général, dans l’opinion publique, n’hésitez plus et faites des plaintes aux diverses autorités responsables de « protéger » la qualité du journalisme.

Voici les liens aux plaintes exhaustives sur lesquelles s’est penchées Julie Lévesque et qui ont connu un grand succès avec des milliers de partages sur son site Le Tribunal de L’Infaux, et aux dires de l’éditeur adjoint de La Presse, François Cardinal qui a reçu des centaines de courriels tel que cité dans sa mise au point spéciale publiée ici : Ceci n’est pas un débat

Plainte contre Martineau et sa promotion d’un « passeport vaccinal » liberticide et injustifié

Patrick Lagacé, la désinformation et la foi aveugle en la « vaccination »

Martineau et Lagacé n’en sont pas à leurs premières plaintes dont certaines très sérieuses. Il suffit d’aller faire un tour sur le site du Conseil de presse pour constater que à lui seul Martineau a été inculpé plusieurs fois pour des fautes graves à l’éthique journalistique telles informations inexactes, plusieurs offenses d’inventions de citations et plusieurs fois accusé de manque de rigueur et de raisonnement. En regardant le détail des plaintes disponibles, on voit aussi que Martineau s’en est pris à nombreux groupes de la société civile, cependant, une plainte sur deux de la longue liste d’environ 4 pages de décisions n’a pas même pas été retenue au Conseil de Presse. D’ailleurs, malgré les décisions de culpabilité, faut croire que Martineau n’a peu ou pas écopé de ses failles, grâce à la protection de son employeur Québécor.

Or, malgré le travail exhaustif de Julie Lévesque et le succès de la campagne contre ces journalistes verreux, le Conseil de Presse lui-même a réagi aux plaintes en les qualifiant d' »entrave inquiétante au journalisme ». Cette remarque est surprenante venant d’un organe comme le Conseil de Presse. Rappelons que la mission du Conseil de Presse tel qu’énoncé sur son site est d' »oeuvrer depuis près de 50 ans à la protection de la liberté de la presse et à la défense du droit du public à une information de qualité ».

Lorsque interrogée à savoir si la Fondation pour la défense des droits et libertés du Québec avait l’intention de poursuivre les journalistes au civil, Mme Lévesque a dit qu’une décision n’avait pas été prise à ce sujet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s